THOMAS VILOTEAU

La guitare de Bastien Burlot est étonnante à plus d'un titre. D'abord, elle interpelle par son design atypique : la rosace traditionnellement placée au milieu de la table d'harmonie a été supprimée et a été remplacée par deux ouvertures sur les éclisses, permettant à l'air de circuler librement dans la guitare. Ce concept tout à fait novateur permet à la table entière de vibrer pour produire le son. Son qui d'ailleurs n'est pas projeté unidirectionnellement, mais qui se diffuse tel un halo également dans toute la pièce. De ce fait, le guitariste est parfois surpris et l'écoute doit s'adapter certes, mais le volume, la projection et la clarté du son sont bien présents, ce qui est primordial. Le timbre est précis, varié, coloré et très réactif à l'attaque. C'est une guitare de haut niveau, qui demande une technique précise. Bastien Burlot étant lui-même un très bon guitariste, il a su réaliser avec cet instrument une vraie guitare "de guitariste". À la main gauche, le manche et la touche offrent un confort et une facilité de jeu parfaits.

Enfin, que dire de la qualité du travail de lutherie de Bastien Burlot ? Les détails sont soignés jusqu'à l'obsession, tout est travaillé jusque dans les moindres détails. Cette guitare me permet de rester honnête musicalement, sans concession. Elle ne limite en rien mes choix musicaux, ce qui est le plus important pour moi. Peu de guitares m'ont offert cela. Véritablement, un superbe instrument à découvrir.