ROLAND DYENS

Bastien Burlot est objectivement à ce jour l'un des jeunes luthiers français les plus prometteurs. Pour avoir été son professeur de guitare au Conservatoire de Paris pendant 2 ans comme pour avoir eu l'opportunité de balader deux de ses instruments lors d'une bonne dizaine de récitals en Europe et aux Etats-Unis, je suis en mesure de dire qu'il possède les qualités qui, à terme, feront de lui l'un des luthiers avec lesquels il faudra désormais vite compter au plan international.


Car ses instruments sont en fait le fruit de la double réflexion d'un très bon musicien (avantage notable s'il en est dans le monde des luthiers) et d'un artisan intelligent, sensible et novateur. Parfaitement équilibrées, ses guitares présentent en outre de belles qualités complémentaires en tête desquelles, haut en couleur, se distingue une splendide définition des notes associée à une constante richesse de timbre. C'est, personnellement, ce que j'ai toujours privilégié dans ma “quête” tant de soliste que de compositeur, foin de cette recherche effrénée de “puissance”, concept démodé et qui, selon moi, appartient déjà au passé. Une guitare est une guitare et ce sont bel et bien ses vertus de couleurs, de timbre et d'équilibre qui en font sa puissance.

Est-ce besoin de préciser que Bastien Burlot a parfaitement intégré tout cela dans la facture de ses belles guitares depuis déjà longtemps ?

I love BB !

Roland Dyens
Guitariste et compositeur
Novembre 2009